Piratage et consommation de jeux vidéos

icon Tags de l'article :

Juillet 01, 2014


Il y a quelques jours, j'ai fait un petit point sur ma consommation de jeux vidéo depuis ces 15 dernières années, et j'ai trouvé le résultat intéressant. Je voulais le partager ici avec vous :
  • A l'époque du collège et au lycée, j'achetais plein de jeux PC, Playstation et Gamecube... entre 15€ (les jeux platinum) et 60€ (à leur sortie). J'ai dépensé une petite fortune en jeux à l'époque...
  • Sur la fin du lycée et au début de mon DUT, j'ai surtout joué aux jeux Blizzard : Diablo 2, Warcraft 3 et World of Warcraft (pour lequel j'ai payé 13€ par mois pendant 3 ans). Je crackais les autres jeux auxquels je voulais jouer (vive les débuts d'Internet !).
  • Ensuite pendant toute la période IUT / Ecole d'ingé, j'ai surtout cracké les jeux auxquels je jouais, sauf WoW, pour lequel je continuais de payer.
  • Aujourd'hui je joue principalement à des F2P (LoL dans lequel j'ai déjà mis 45€, Smite dans lequel j'ai mis 24€, Rift dans lequel j'ai mis 5€) et j'achète mes jeux solo sur Steam (38 jeux pour 115€).

Et en plus de tout ça, sur ces 15 dernières années, j'ai acheté TOUS les jeux Blizzard (sauf la dernière extension de WoW). J'avais même 4 licences de Diablo 2 :D

Seule ma façon de dépenser mon argent a changé. Je suis passé par à peu près tous les modèles :
  • l'achat de jeux console plein tarifs (60€ le jeu)
  • l'achat de jeux "premium" (15€ le jeu)
  • le cracking de jeux console (PS1) & PC
  • l'abonnement pour jouer en ligne (13€ par mois)
  • l'achat de jeux ultrasoldés sur Steam
  • les freemiums et autres F2P

Le marché a quand même évolué dans le bon sens, quand on regarde... Il y a 15 ans on payait 60€ des jeux moyens/bons sur console... Aujourd'hui on a d'excellents jeux Steam à 3/4/5€ pendant les soldes. On a également d'excellents jeux en F2P (Smite, Rift, Path of Exile, DOTA 2, etc.)

Au final, j'ai toujours consommé beaucoup de jeux vidéos. Entre 200 et 400€ par an environ depuis 15 ans. Presque 5000€ de jeux vidéos. Pas mal !

Et pourtant, pour l'industrie "vidéoludique", j'ai longtemps été un GRAND MECHANT PIRATE !
Ben oui, je piratais des jeux. Pour l'industrie vidéoludique, dès qu'un mec pirate, c'est de l'argent perdu...
Sauf que ce n'est pas le cas. La majorité des jeux que j'ai piraté ne m'ont pas occupé plus de quelques minutes.

Le piratage me servait surtout à "tester" le jeu, voir s'il valait le coup d'être acheté à plein tarif ou si le jeu en ligne allait m'intéresser. Au final il n'y a qu'une poignée de jeux piratés que j'ai fini sans jamais les acheter (en général quand le prix ne valait pas la durée de vie, du genre 60€ pour 5h de jeu).

Je trouve ce changement dans ma façon de consommer les jeux vidéo intéressant.
Il y a 4/5 ans, payer pour un jeu solo me paraissait inconcevable, mais aujourd'hui c'est quelque chose que je fais très régulièrement...
Pourquoi ? Car Steam a répondu à ce que je cherchais (et ce que cherchaient la majorité des pirates) : offrir un catalogue gigantesque de jeux, à prix convenable, et facile d'accès.
J'achète un jeu en quelques clics, je le télécharge, je le lance, et tout marche direct.

1 commentaire

Gilles - 01/07/2014 à 09:52:39

Moi je ne jouais plus sur PC, seulement consoles.
Avec les soldes de Steam, j'ai repris quelques jeux.
Du coup, moins de piratage...
Merci Steam ?

@répondre #lien

icon Flux RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés pour cet article