Un projet informatique c'est comme... une course à pied

icon Tags de l'article :

Novembre 09, 2016
Imaginons que notre projet informatique soit un coureur professionnel qui doit courir un marathon (= sortir une feature).
Il n’a pas de limite de temps, il doit juste terminer son marathon. C'est son objectif.

Dès le début de la course, il verra de nombreux problèmes apparaître :
  • Le premier c’est les interruptions constantes des journalistes pour l’interviewer (= interruptions constantes, bruit dans les openspaces, tickets non pertinents, questions, etc.). Chaque interruption va lui faire perdre énormément de temps car il perd son rythme, ses muscles refroidissent, … et il doit repartir ensuite de zéro. (cf image plus bas)
  • Le second, c’est que notre coureur est en mauvaise santé, et passe 20% de son temps avec les médecins (=correction de bugs, TMA).
  • Enfin, notre coureur est gros (=dette technique), et du coup un marathon pour lui est bien plus compliqué que pour une personne fine et sportive. Sans compter que son poids lui crée encore plus de problèmes de santé, ce qui le fait passer encore plus de temps avec les médecins…

Tout ça en fait un coureur qui ne pourra jamais terminer son marathon en 4/5h, et qui le terminera à chaque fois en 20 à 30 heures au moins.

"Et si jamais le coureur a un temps limité pour terminer son marathon ?"
Il va encore plus forcer sur son rythme, ne plus s’arrêter pour boire… Donc hypothéquer sa santé et son endurance, et passera encore plus de temps avec le médecin dans les mois qui suivent…
Il ne pourra plus courir efficacement avant un moment. Si ça se répète trop il risque d’abandonner la course à pied pour de bon.

Bref, je pense que vous avez compris pourquoi 80% des projets informatiques terminent dans le mur... ou explosent les délais/coûts.

De rien.

Bonne journée !

Pokemon Go... to Hell

icon Tags de l'article : ,

Aout 02, 2016


Hello à tous,

Comme beaucoup de gens, je voulais vous parler un peu de Pokemon Go. Si vous me suivez sur Shaarli, vous savez que je joue à Pokemon Go depuis bientôt un mois maintenant.

Là où je voulais parler du jeu... c'est du fait qu'il est en train de devenir exactement ce qu'on craignait qu'il devienne.

Déjà, au niveau du jeu, il a de très nombreuses qualités :
  • un jeu en extérieur, obligeant à se déplacer, faire du sport, marcher
  • il aide à découvrir nos villes et rues (œuvres d'art, monuments, bâtiments, ...)
  • social, on rencontre des gens, on discute, on s'entraide ("là bas il y a un Kraboss !")
  • fun et challengeant (capturer des Pokemons un peu partout, au coin d'une rue, les entrainer, etc.)
  • beau et utilisant la réalité augmentée
  • gratuit (grâce aux Pokestops on a assez de Pokeballs pour jouer)

Mais, dès le début, j'ai eu de nombreux doutes par rapport au jeu, qui cumule quand même beaucoup de points négatifs :
  • le jeu est très léger niveau fonctionnalités (capture simpliste, pas de combats, arènes simplistes, entrainement via clic...)
  • le gameplay est nul au final... on ne fait que marcher et cliquer (on marche pour cherche des Pokemons, on touch pour lancer des Pokeballs, ou on spamme son écran pour combattre)
  • le jeu est loin d'être optimisé (pompe la batterie d'un smartphone moyen en 2 heures)
  • il faut que l'application soit lancée en permanence
  • un flou au niveau de l'utilisation des données
  • le jeu est un F2P avec possibilité d'acheter des objets

Comme on le voit, oui le jeu est original, différent, mais il a de nombreuses limites et tares. Pour moi, la première est le gameplay qui est totalement inintéressant. Je veux dire, le jeu a des années lumières de retard niveau gameplay des jeux Pokemons sortis en 1999 !
Ca n'en reste pas moins un jeu différent de ce qu'on connait, qui nous oblige à échanger et nous déplacer, contrairement à la majorité de nos jeux qui nous font camper assis sur nos canapés / chaises de bureaux.



Le gros risque, pour moi, venait du dernier point : le jeu est un F2P. Ils auraient pu rendre le jeu payant 5, 10, 20, 30 euros, non, ils l'ont rendu gratuit. Car ils voulaient un jeu comme Candy Crush, où le joueur accro moyen dépense plus que pour un jeu à prix fixe.
Sauf qu'on met le doigt sur le risque : le côté "accro". Car une fois le joueur accroché au concept du jeu, rien n'interdit l'éditeur de rendre le jeu plus compliqué, voire limite injouable sans payer (ou demandant d'y passer des centaines d'heures pour faire la même chose qu'en dépensant x€).
Un exemple de ce type ? Clash of Clans. Ou tout simplement : la majorité des jeux pour smartphones.

Et Pokemon Go... est exactement en train de prendre cette voie. La voie des jeux qui sont là pour faire le plus d'argent possible, au détriment des joueurs.

Vous vous rappelez ce que j'avais dit ? Le jeu risquait de virer en P2W.
C'est ce qui se passe.
Depuis le dernier patch, on peut remarquer 2 choses :
  • le radar a été supprimé.
  • la difficulté de capture des Pokemons a énormément grimpé



Ces deux modifications sont très très très révélatrices.


La première, la suppression du radar, montre que l'éditeur du jeu NE VEUT PAS que vous trouviez les 150 Pokemons, en tout cas pas avant très longtemps. Ils veulent que vous galériez, que vous vous déplaciez au hasard en espérant tomber sur des Pokemons que vous n'avez pas. Ils avaient de nombreuses façons de régler le problème des sites qui référencaient les Pokemons, mais ils ont choisi la pire : faire galérer le joueur. Enlever le côté stratégique. Remplacer tout ça par du hasard et de la chance.

La seconde, l'augmentation de la difficulté de capture des Pokémons, montre clairement que l'éditeur veut... vous faire dépenser de l'argent pour acheter des Pokeballs. Ben oui, actuellement, en capturant tout ce qui bouge et en se promenant, vous n'aurez bientôt plus assez de Pokeballs pour avancer. Donc soit vous allez devoir camper près de Pokestops pour les utiliser 6 fois par heure pour récupérer des Pokeballs... Soit vous dépensez quelques euros pour des Pokeballs. Et vous voilà partis dans l'engrenage.

Et ce n'est que le début ! Il est probable que l'éditeur du jeu va ajouter des fonctionnalités... tout en rendant la capture de plus en plus compliquée et / ou problématique. Combien de temps avant les Masterballs à 20€ ? Combien de temps avant que les joueurs qui n'ont pas payé se voient handicapés ? Combien de temps avant que le jeu ne mette en vente des Super Leurres qui coutent 5€ pièce et qui attirent les Pokemons rares pendant 30 minutes ?



Jusqu'à présent, Niantic a montré qu'ils ne voulaient pas faire un bon jeu, mais un jeu qui rapporte beaucoup. Ils se fichent de la qualité du jeu, tout ce qui les intéresse, c'est que vous y passiez assez de temps pour vous transformer en joueur payant. Pour cela ils font tout pour vous rendre accro, puis dépendant. Mais vous donner un jeu de qualité, sain, prenant, complexe, intéressant, profond ne les intéresse visiblement pas.

En bref, n'espérez pas que le jeu évoluera dans le bon sens, car c'est très peu probable.


Ajoutez à tout ça une utilisation des données très floues, Niantic ayant été financé par la CIA, et le jeu étant capable de prendre des photos de tous les lieux où vous capturez des Pokemons... Oui, vous risquez de cartographier en 3D tout votre intérieur pour le compte de l'Etat Américain. Heureux ?

Bref, je viens de désinstaller le jeu, et je ne peux que vous encourager d'en faire autant.

Il y a tellement de bons jeux qui existent (ne serait-ce que les dernière versions de Pokemon) que je trouve ça dommage de passer du temps sur un jeu qui au final ne veut que notre portefeuille.

Après si vous aimez le concept, que ça ne vous dérange pas de payer et d'être le "consommateur" du jeu, tant mieux pour vous. Mais ne vous étonnez pas si dans 1 an vous percuterez que le jeu n'a pas évolué, que vous y jouez tous les jours par réflexe alors que vous ne vous amusez pas dessus, et que vous avez dépensé des dizaines / centaines d'euros sur ce jeu.

De plus, sait-on jamais, si beaucoup de joueurs quittent le jeu, ça fera peut-être réfléchir Niantic. Et si ce n'est pas le cas, vous aurez peut-être quitté un jeu qui se révèlera très décevant, n'en voulant qu'à votre portefeuille.

Enfin bref, comme on dit : bon jeu à tous, sur ce jeu... ou sur un autre !

Les jeunes et l'informatique

icon Tags de l'article : , ,

Mars 21, 2016
Quelques petites anecdotes pour vous, pour bien commencer la semaine :
  • Ce weekend j'ai réalisé qu'un gamin que je connais, 11 ans, joue depuis des mois en 1440x900 sur son PC. Pourquoi ? Car son écran avait un souci de position, et du coup il ne pouvait pas mettre 1920x1080 sans perdre la gauche de son écran. Et au lieu de reset l'écran... Il utilisait son PC en 1440*900 et se pétait les yeux.
  • Je me suis rendu compte qu'un gamin de 13 ans que je connais ne savait pas copier un fichier sur une clef USB. Et ensuite qu'il ne savait pas installer une imprimante (oui, il suffit de la brancher et de faire suivant 3 fois).
  • Il y a quelques années, j'ai vu un gamin de 10 ans jouer à Minecraft en QWERTY sur un clavier Français. Au lieu de se déplacer avec ZQSD, il se déplacait avec WASD. Et pour lui c'était normal...
  • J'ai vu quelqu'un que je connais essayer 3 fois d'affilée la même opération qui échouait, sans jamais lire le message d'erreur qui pourtant était clair.
  • Plus de la moitié des étudiants que je vois en cours n'utilisent pas de souris, uniquement le trackpad...

Ce qui me gène ? Ils utilisent des PC et des tablettes depuis plus longtemps que moi à leur âge.


J'ai découvert l'informatique à 7/8 ans avec notre premier PC sur MS-DOS. Puis vinrent Windows 3.1, Windows 95, Windows 98, Windows XP, ...
Mais à l'époque... L'informatique n'était pas "simple". On galérait. On s'énervait. Mais j'ai l'impression qu'on apprenait surtout à réfléchir. A remettre en question quelque chose. A chercher des solutions.
L'informatique est bien meilleur et agréable aujourd'hui. Je ne regrette pas du tout l'époque de Windows XP ou Windows 98.

Sauf que voilà.... avec l'ère des tablettes, de l'informatique simple et efficace, j'ai l'impression que les gamins n'acquièrent pas cette simple compétence de réflexion/remise en question des choses...
Ils ne veulent plus que du "plug n play". Le problème c'est que dès qu'un problème apparait... C'est terminé. Ils sont démunis.
Et je ne parle pas du démuni qui ne sait pas reformater ou nettoyer son PC, non. Je parle au delà de ça : je parle du démuni qui ne sait pas installer un logiciel ou faire une recherche google pour remettre le son sur son PC.


Le jeu se joue avec WASD ? C'est pas pratique.
Mon écran est flou ? C'est chiant.
L'imprimante ne s'installe pas toute seule ? Du coup on fait comment ?


Quelle est la solution ?
Je n'en sais rien. A mon échelle j'essaie d'expliquer les choses. J'essaie de montrer. De faire réfléchir la personne.
Lui montrer que l'informatique ça s'apprend, ça se réfléchit. Un problème informatique c'est comme un problème de maths. Il faut réfléchir, chercher la solution, bien lire le sujet, ... Tout ne peut pas se résoudre par magie, mais tout peut se résoudre en analysant, en cherchant, en essayant de comprendre.


J'ai l'impression que le problème vient surtout de l'éducation de l'informatique. C'est simple : elle n'existe pas. On n'apprend rien aux enfants. Ou pire, on leur apprend à démarrer un PC qui marche, puis on leur apprend à utiliser un logiciel pour taper du texte.
C'est un petit peu comme si, en cours de Mathématiques, on te demandait juste de lire et écrire des chiffres. Le jour où tu te retrouverais face à une multiplication, tu aurais bien l'air d'un idiot...
On ne t'apprend pas comment marche un ordinateur. Ou à quoi correspond chaque pièce. Ou comment le démarrer quand il ne veut pas. Ou comment installer un logiciel. Ou comment garder un ordinateur en bon état de fonctionnement.

Et on parle depuis quelques années d'ajouter du développement à l'école. Pour moi, c'est la dernière chose à faire. Pour reprendre l'exemple des maths, c'est comme si on passait de "écrire des nombres" à "résoudre des équations au 2ème degré" sans passer par l'apprentissage des calculs simples.

L'informatique a évolué très vite, et l'éducation ne suit pas. J'espère que ça changera, mais la direction prise ne me rassure pas.


Après, ce ne sont peut-être que des cas isolés... Mais on est très loin de l'image des "digital natives". Ils ne savent qu'utiliser internet et installer des application. Ca s'arrête là. Et leur façon d'utiliser internet et d'installer des applications est, en plus, très dangereuse (sécurité / vie privée).

J'envisage de plus en plus de lancer ma chaine youtube d'explication de l'informatique... Juste... la base. Ce que j'imagine nécessaire à l'école. La base du matériel. La base du logiciel. Résoudre un problème. Se protéger des virus.

Enfin bon. Après on me dira surement que je ne suis qu'un vieux con, et que les jeunes ont mieux à faire que d'essayer de comprendre leur ordinateur. Et ils retourneront jouer à Minecraft en WASD 1440*900 au trackpad.

Pourquoi aucun MMO ne peut nous marquer comme notre premier

icon Tags de l'article :

Mars 11, 2016
Il y a quelques heures, je suis tombé sur cette super vidéo qui parle très bien de ce qui ne va pas dans le monde des MMO.



Voilà ce qu'il dit, en résumé

On rebondit de mmo en mmo en quête d'un jeu sur lequel s'investir, mais aucun ne nous intéresse assez...
C'est la faute du consommateur... C'est notre faute.

POURQUOI LES MMOs SONT NULS ?

"Mais je n'ai rien fait de mal, j'ai joué au jeu, c'est tout." direz-vous.
Comme vous, probablement, j'ai commencé avec WoW... Et je ne connaissais rien à l'univers et aux MMO. Je ne cherchais pas le stuff, je ne cherchais pas les meilleurs objets. Je ne cherchais pas à monter vite de niveau, ... Je passais juste un bon moment.
Les jeux comme Rift, FF14, SWTOR, etc. n'ont pas compris ce qui avait vraiment fait le succès de WOW.
Ce n'était pas les raids ou les donjons, ou encore l'équipement ou les sorts. C'était qu'on faisait partie d'un monde, d'un univers... On rentrait chez soi et on se connectait, et on voyait nos amis connectés, notre guilde, et tous les joueurs autour de nous...



On ne rushait pas les donjons avec des inconnus pour se stuffer... Le LFG n'existait pas... On était dans un monde, et si on voulait aller en donjon... Il fallait trouver des joueurs. Aller au donjon ensemble... Ca prenait des heures, c'était dur...
On ne passait pas son temps dans son fief, à attendre de pouvoir rentrer en donjon ou en raid...
Certains MMO ont réussi à comprendre ça, et le font bien, mais ils ont leurs propres problèmes (Black Desert Online par exemple, excellent jeu, mais qui ne m'a pas tant séduit que ça)

En tant que consommateurs de MMO... On est cassés aujourd'hui...
Je sens que j'ai besoin d'être efficace. J'ai besoin d'aller vite. De me stuffer. C'est plus fort que moi. Je n'arrive pas à me reprogrammer pour simplement profiter de ce qu'un jeu a à m'offrir. De son univers, de ses graphismes, de son ambiance. Et ce peu importe le jeu...
Aucun MMO neuf ne peut nous redonner la sensation de la découverte de notre premier MMO. Les MMO sont tous pareils aujourd'hui. Ils fonctionnent tous de la même façon.
Quand on commence un jeu, on se dit toujours qu'on va prendre notre temps... Puis on découvre les ficelles, on rushe...
Ca vient de nous. Peut-être qu'on a juste compris comment les MMO fonctionnaient... et comme ils n'évoluent pas, on est piégés, car on connait par coeur le type de jeu.



Beaucoup de fonctionnalités de MMO se sont généralisées... et peut-être qu'elles n'auraient pas du. Et maintenant toutes ces fonctionnalités nous font rater le coeur du jeu. Car elles nous donnent l'impression que c'est ce qu'il faut faire pour progresser. Raids, donjons, PVP... "End game ? Il faut que j'y accède vite pour me stuffer, m'équiper, faire les raids, les donjons"
Les jeux perdent leur âme...
Raids, donjons, recherche de groupe... toutes ces fonctionnalités qui ont été créées par WoW ont été reprises partout. Les éditeurs pensaient que c'était ces fonctionnalités qui ont fait le succès de WoW.
WoW était génial non pas à cause de ça... Mais c'était génial parce que WoW avait tout ce qu'il fallait pour être génial. C'était un équilibre. Graphismes, univers, classes, sorts, etc. Les donjons et raids marchaient dans le contexte de WoW.... Mais ont-ils du sens dans le contexte de FF14 ? Ou celui de SWTOR ?
L'exemple le plus évident est SWTOR. Enorme succès à son lancement... mais énorme flop quelques semaines plus tard... Pourquoi ? La réponse était simple : SWTOR était un simple WoW ... avec des sabres laser. Et pourquoi jouer à SWTOR quand on peut jouer à WoW... Où on a déjà notre passé, nos persos, nos amis ? SWTOR était un simple clone de WOW.
Mais ensuite le jeu a changé... L'éditeur a dit : et si on se concentrait sur du storytelling ? Avec la hype autour de Episode 7, j'ai repris un peu, et j'ai parcouru l'histoire du Maraudeur Sith... Et c'était bien. C'était un bon moment. Le jeu ne cherchait plus à être comme WoW. Le jeu ... était lui-même.
C'est ça dont on a besoin... On n'a pas besoin de simples copies de WoW... Car on n'a aucune raison de quitter WoW pour de vulgaires copies.



Je pense qu'on arrive à une nouvelle aire de MMOs, des jeux comme Black Desert montrent que certains jeux ont compris l'essence même d'un MMO ... c'est d'avoir sa propre essence, ses propres recettes de succès, ses propres buts, son propre endgame, sa propre personnalité, son propre univers. D'apporter quelque chose de nouveau au joueur.

Il faut que les éditeurs arrêtent de fonctionner en "WoW le fait, on doit le faire aussi".
Mais il faut aussi qu'en tant que joueur on arrête de rechercher les similitudes "Ah, au final je préfère WoW, car j'y suis habitué, ce jeu me change trop..."


Mon avis

J'ai trouvé l'avis de CDillio très juste... Et très proche de ma propre vision des choses. WoW a eu un succès interplanétaire car... il était le premier.
Car il était un équilibre parfait entre nouveauté, histoire, univers, ambiance, joueurs, finition... C'était la perle rare. Le jeu qui a réussi à équilibrer tous ses aspects pour devenir légendaire.
Puis le jeu a cherché à séduire. Se simplifier. Ils ont rajouté des fonctionnalités qui n'auraient jamais dû exister dans un jeu dont le coeur du gameplay était son univers... (La recherche de groupe, la recherche de raid, les montures volantes, les fiefs, les sujets, etc.)
Ils ont tellement simplifié leur jeu, et les concurrents ont tellement fait pareil... Que le jeu et ses clones n'offrent plus aucun intérêt pour un joueur... http://liens.howtommy.net/?XPau5g



En tant que joueur, je me sens cassé. Comme CDillio... J'ai besoin d'être efficace... Performant... J'ai besoin de me stuffer. J'ai besoin d'utiliser les outils que le jeu me donne...
Mais peut-être que c'est aux jeux d'arrêter de me simplifier la vie ?
Peut-être que c'est au jeu de me mettre des batons dans les roues... tout en me donnant des milliers de choses à faire ?
Peut-être que le prochain MMO qui m'accrochera sera le MMO qui cassera tous les codes des MMO existants.


A suivre.

Star Wars The Old Republic, 4 ans après

icon Tags de l'article :

Décembre 03, 2015
Suite aux conseils d'un ami, j'ai décidé de reprendre Star Wars The Old Republic il y a un mois.

J'avais arrêté ce jeu quelques semaines après sa sortie car je n'aimais pas du tout l'aspect grinding. Il fallait enchaîner des centaines de quêtes pour leveller... C'était très déplaisant. Mais il y a 5 semaines, j'ai appris que Bioware sortait une nouvelle extension dans laquelle ils revenaient à ce qu'ils savaient faire de mieux : du story telling.

Je vais donc vous faire un retour global de ces 4 semaines sous forme de points positifs/points négatifs, que voici :

Points forts du jeu
  • Les graphismes, j’avais oublié à quel point ce jeu était beau, au moins au niveau des paysages, des modèles, ...
  • La musique. Avoir des frissons pendant qu’on joue à un MMORPG ça fait vraiment plaisir.
  • Le levelling : leveller dans SWTOR est devenu un plaisir depuis qu’ils ont fait x6 sur l’expérience des quêtes. En gros on peut leveller en ne faisant que la quête principale de son personnage, ou les quêtes qui nous intéressent. On n’a plus à faire de grinding du tout.
  • Le jeu en groupe : maintenant votre niveau s'adapte à la zone dans laquelle vous êtes. Du coup, on ne tombe jamais sur du contenu trop facile, ou qui ne nous apporte rien du tout. Même en faisant le donjon niveau 10 avec un ami alors qu’on est 45, on gagne de l’expérience, de l'argent, des objets, etc.
  • Il suffit de s’abonner un mois (13€) pour débloquer les 3 extensions + obtenir un personnage 60 directement (en plus des avantages classiques de l’abonnement).
  • Le jeu est largement jouable et plaisant sans payer, au moins pour le jeu solo.
  • Les dialogues, avoir certaines quêtes intéressantes, intrigantes, violentes... avoir de vrais dialogues, pouvoir faire des choix pas très éthiques, subir ou créer des rebondissements dans l'histoire, … C’est super agréable.
  • Le fait qu’EA et Bioware décident d’en revenir à du storytelling, à du « RPG » plutôt qu’à du « MMO ». Le fait d’avoir une extension ultra scénarisée, sur laquelle ils ont énormément travaillé. On sent qu’ils ont fait un (bon) choix et l'assument.
  • Le système de tenues, c’est cool de pouvoir avoir une apparence particulière peu importe son équipement (et ne plus ressembler à rien parce qu’on a choisi les objets les plus puissants)
  • C’est un RPG. En gros les 50 premières heures de jeu sont propres à VOTRE classe, à votre personnage, avec vos choix, qui peuvent influer sur l’histoire, les gens que vous croiserez ensuite. Les choses changent légèrement ensuite (l’histoire devient globale à votre faction puis à tous les joueurs), mais avec les 8 classes existantes vous en avez pour un bon paquet d’heures de jeu.
  • Le choix de classes avancées : chaque classe a un gameplay unique, et au final chacun peut trouver un gameplay qui lui plaira. Cast immobile à distance ? Erudit Jedi, Franc-Tireur ou Commando. Combat corps à corps basé sur les placements et la furtivité ? Malfrat ou Jedi Ombre. Combattant corps à corps bourrin/tanky ? Avant-garde, Jedi Gardien ou Jedi Sentinelle. De plus, sur ces 8 classes, 6 peuvent avoir une spé tank ou heal !

Points neutres (ça c’est du « on aime ou on aime pas »)
  • L’univers Star Wars.
  • Le système de combat : c’est du WoW-like, donc semi tour par tour. On enchaine nos compétences en fonction des temps de recharge, mais on peut aussi bouger en temps réel, esquiver les sorts de zone, etc.
  • Chaque « planète » n’est en fait qu’une zone de quêtes de la taille d’une région dans d’autres MMORPG. N’imaginez pas parcourir une Tatooine gigantesque ou survoler les étendues glaciaires de Hoth. Les zones paraissent immenses, mais ce n’est pas du tout à l’échelle d’une planète.
  • Le housing est sympa mais instancié. Très gadget du coup.
  • La personnalisation du personnage. 4 ans après on n’a toujours que 4 archétypes physiques possibles. Heureusement que la personnalisation du visage est bien plus poussée.
  • La voix de son personnage : durant les 50 premiers niveaux, notre personnage parle et dit parfois des choses qui ne sont pas exactement le choix qu’on a fait. Cette voix casse un peu l’immersion, car si elle ne colle pas à l’image qu’on se fait du personnage, c’est très moyen. Heureusement ça semble s’arranger plus tard (notre personnage ne parle plus, ça passe directement à la réplique suivante du PNJ).
  • La force est au final très gadget. A part quelques lignes de dialogue par ci-par-là, ce n’est qu’une ressource de combat comme l’est la magie dans beaucoup d’univers. Dommage, car c’est justement le genre de choses sur lequel ils auraient pu davantage jouer : influencer les gens, les situations, permettre des mouvements risqués, améliorer son ouïe pour espionner une conversation, lire l’esprit des gens, manipuler l’esprit (un peu à la façon du piratage de Deus Ex, avec des risques d’échec, permettant d’obtenir des informations, etc.), pouvoir faire des sauts énormes pour éviter des combats, distordre les pensées des ennemis, les forcer à s’entretuer, faire diversion, sentir la présence d’ennemis pour les éviter (à la façon d’un Batman Arkham), etc.
  • 90% des choix de dialogue ne changent que la prochaine réplique du PNJ. Je trouve qu’il y a du coup trop de choix de dialogue pour pas grand-chose, mais bon, avis personnel. De plus ça renforce l’aspect RPG.
  • Les combats spatiaux. C’est… particulier, difficile à appréhender et au final assez simpliste, en plus d’être dépendant de l’équipement de son vaisseau. Gros bof, certains adorent, je n'aime pas.
  • La rigidité des personnages, impression qu’ils ont tous un manche à balais dans le… Je le mets en point neutre car après quelques heures on n’y fait plus attention.
  • Le jeu en solo est vraiment simple. A partir du niveau 8/10 on a son compagnon qui peut nous soigner, et donc on ne meurt presque jamais. En revanche c’est bien plus compliqué en groupe, car les compagnons ne sont plus là. Je mets ça en point neutre, car moi j’adore le fait de me sentir puissant, et d’affronter les ennemis par 6/8. Mais beaucoup de joueurs préfèrent avoir du challenge et mourir 10 fois par heure. A vous de voir. Dans tous les cas il y a du challenge en groupe.
  • Ultra simplification des stats et des talents : on a 6 points de maîtrise à choisir parmi 24 talents. On aime ou on n’aime pas, personnellement j’aime bien pouvoir customiser mon personnage.
  • Pas de multi-spé, on ne peut avoir qu’une seule spécialisation à un moment donné. Il existe cependant un objet qui permet de se respécialiser n’importe où… Mais il faut passer 2 minutes à chaque fois pour remettre ses compétences
  • L’héritage : l’idée d’origine est bien, que nos personnages partagent un historique et des bonus entre eux, mais c’est dommage d’avoir à repayer certains bonus en crédit pour chaque personnage.
  • L’ambiance, l’univers est génial, ça manque juste un peu d’immersion via effets climatiques. Tempêtes de sable sur Tatooine, tempêtes de neige sur Hoth. Dans The Force Unleashed, on changeait de tenue selon la planète, avoir la même chose ici aurait été sympa... car voir son Jedi parcourir Hoth sur son speeder et dans une petite bure de Jedi légère… c'est pas extra.
  • Impossible de changer de faction ou de pouvoirs. Un Inquisiteur Sith du côté clair de la force continuera d’étrangler ses cibles ou de lancer des éclairs, tandis qu’un Jedi Erudit du côté obscur de la force continuera de lancer des objets à la tête de ses ennemis. De plus, impossible de trahir sa faction, c’est un peu dommage.
  • La quête de classe est pour vous, et uniquement pour vous : votre quête de classe, c’est votre histoire. La faire à plusieurs n’est pas possible.
  • Tous les plus beaux sets, d’un point de vue esthétique, sont à acheter contre de l’argent réel, il n’y a pas de moyens de les avoir autrement.
  • Kékés partout. MMO oblige, on croise des jedi un peu partout, avec des sabres violets, jaunes, noirs, oranges, blancs, etc. Mais je ne le mets pas en point négatif, car au final on croise très peu de joueurs en dehors de la flotte de notre faction.
  • Les voix FR. Avoir un Jedi Consulaire qui a la voix du Joker dans The Dark Knight, ou une padawan qui a la voix de Cordelia dans Buffy… Disons qu’il faut aimer. Je vais essayer de passer en VO pour voir.

Points faibles
  • La majorité des features MMO (recherche de groupe, recherche de raids, champs de bataille, ...) sont presque inutiles en F2P. Il m’a fallu 6 heures de file d’attente pour un donjon un samedi après-midi, alors qu’une fois passé en abonné, j’ai eu 6 donjons d’ouverts en moins de 2 minutes. Pareil pour les champs de bataille limités, les batailles spatiales, etc. En gros si vous voulez jouer à SWTOR comme à un MMORPG classique, il va falloir vous abonner.
  • La lenteur au début du levelling. En F2P on n’a pas accès aux montures avant le niveau 20, du coup on passe beaucoup de temps, au début, à courir au ralenti. (Après, via le système d'héritage, on peut débloquer les montures plus tôt pour ses autres personnages)
  • Toujours plein de petits défauts qui gênaient il y a 4 ans et qui n’ont pas été corrigées : pas de bulles de dialogue quand quelqu'un parle, interface pas géniale, toujours des onglets pour la classe avancé, des mini-bugs par-ci par-là, un hôtel des ventes peu clair, …
  • On s’y perd. Enormement de choses à faire, mais une interface peu claire qui n’aide pas à s’y retrouver. Est-ce que j’ai fait toutes les quêtes de Tatooine ? Je ne peux pas le savoir. Est-ce qu’une quête bonus est apparue sur une planète visitée préalablement ? Aucune idée. Est-ce j’ai découvert tous les coffres et secrets d’une zone ? Bof…
  • La suite ? Bioware a fait le très bon choix de se concentrer sur du storytelling. Mais, forcément, à un moment on a fait le tour… Comme un redditeur le disait : l’histoire c’est le parfum, mais le contenu reste le plus important dans un MMORPG. Du coup, gros flou à ce niveau. Bon, l’histoire de classe de chaque personnage + extensions vous occuperont quelques centaines d’heures, et encore plus si vous jouez à plusieurs. Mais j’ai l’impression que l’équipe de Bioware sur SWTOR est trop réduite pour offrir du contenu régulier. (Après c’est un peu global à tous les MMORPG du moment… Que ce soit WoW, Rift, ...)

En résumé, SWTOR est un RPG solo avec quelques features multijoueur. Il est très agréable à parcourir pour son histoire, ses dialogues, son univers. Après si vraiment vous voulez profiter des features « classiques » d'un MMO, il vaut mieux payer, car les limitations (champs de bataille, basse priorité donjons, etc.) sont vraiment bloquantes.

Dans tous les cas, après un mois non stop dessus... Je m'éclate toujours autant... Et je n'ai même pas fait 20% du jeu en 150+ heures de jeu !

Le jeu est vraiment bien en solo, marrant à plusieurs, génial en groupe (faire les donjons à 3/4 c'est vraiment fun). Il faut juste prendre son temps, jouer RP, et profiter de l'univers et de son personnage. Ne surtout pas rusher le end-game, car il est négligeable comparé à tout le contenu qu'offre le jeu :) De plus, la synchro de niveau le rend parfait pour jouer seul ET à plusieurs. Car même si vous avez 40 niveaux de plus qu'un ami, vous pouvez toujours aller jouer avec lui ! En donjon, en quêtes, etc.


A noter : il y a beaucoup de choses verrouillées dans le jeu si vous ne payez pas : l’inventaire est limité à 5 lignes, la soute à deux pages, l’argent à 350k crédits, etc.
Donc si vous accrochez au jeu, levellez tranquillement, et une fois 50, achetez un mois d’abonnement. Ca vous débloquera les extensions. Profitez-en pour débloquer un max de choses sur votre personnage : augmenter le stockage à la banque, dans sa maison, dans son inventaire, etc. Ainsi, quand la période d’abonnement se terminera, votre personnage sera bien moins verrouillé, et vous aurez accès aux dernières extensions.

Personnellement, j’ai fait le choix de m’abonner, car j’aime mon confort :p

En bref, j'adore ce jeu, et je ne peux que vous encourager à lui donner une chance, si vous aimez Star Wars et les RPG !

Garder un Windows préinstallé, c'est se tirer une balle dans le pied

icon Tags de l'article : ,

Novembre 16, 2015
Il y a quelques jours, j'ai reçu le portable que je comptais offrir à quelqu'un : un Lenovo yoga 500.

J'avais le choix entre l'offrir tel quel, ou jeter un oeil au bon fonctionnement du PC avant de l'offrir.

J'ai fait le second choix, et ... je n'ai pas vraiment été surpris.
Le PC était LENT ! Tellement lent ! Une véritable tortu(r)e ! Presque 2 minutes pour démarrer, des logiciels préinstallés qui se lancent dans tous les sens, le bureau Windows 8...

Une véritable galère. J'aurais eu honte d'offrir ça à quelqu'un. Pour moi, ce PC était quasi inutilisable malgré un super équipement (i5, 4go de ram, HDD 1to).

Du coup, décision logique, on va faire le ménage :
  • Should I remove it
  • PC Decrapifier
  • Malwarebytes anti-malwares
  • Mises à jour Windows
  • Désinstallation des logiciels préinstallés (tous les "Lenovo machin", McAffee, etc.)
  • Redémarrage

Et là :


Les logiciels "Lenovo" sont revenus ! A croire que quelqu'un, chez Lenovo, veut vraiment garder votre PC le plus lent possible et vous pourrir la vie...

Bon ben, ménage à l'ancienne, reformatage :
  • Récupération de la clef Windows avec cmd => "wmic path softwarelicensingservice get OA3xOriginalProductKey"
  • Création d'une clef USB Windows 8.1
  • Boot sur la clef (Fn-F2, sur les Lenovo, tellement évident...)
  • Suppression des 7 (wtf ???) partitions, réinstallation de Windows
  • Installation du driver pour la carte wifi
  • Installation, via Ninite, de tous les logiciels nécessaires (Chrome, Firefox, Skype, VLC, Avast, Foxit Reader, Paint.Net, frameworks .Net et Java, qBittorent, Classic Start, 7-Zip, ...)
  • Mises à jour Windows
  • Installation d'adblock plus sur Chrome/Firefox
  • Installation d'Office

Et voilà, un PC nickel, 3x plus rapide qu'avant, qui démarre en 25 secondes, et qui vivra probablement bien plus longtemps. De plus un Windows 8 avec un vrai bouton démarrer grâce à Classic Start (et pas cette merde de Modern UI). Ca m'aura pris 3 heures, mais ça les valait quand on voit l'état final du PC.

J'hallucine toujours sur l'état des Windows préinstallés...
Comment quelqu'un peut avoir le courage, l'audace même, de vendre des PC aussi lents et vérolés volontairement ?
Je veux dire... Pourquoi ? Au nom du dieu dollar ? Pourquoi aucun gros fabricant ne vend de PC clean ? Je suis sûr qu'en quelques années il deviendrait le leader de la vente de PC. Mais non... Je suppose que les fabricants visent le très court terme en préinstallant des logiciels (et donc en se faisant payer pour ça), plutôt que de viser l'image de marque irréprochable. C'est vraiment pathétique.

En tout cas, allez bien vous faire voir Lenovo/Asus/Dell/... avec vos OS moisis. Vous n'avez aucune éthique, et vous êtes vos pires ennemis. C'est à cause de vous que de plus en plus de gens passent sur Mac. Ne venez pas vous étonner ensuite de perdre de l'argent !

Le futur du jeu vidéo est en marche les amis ;)

icon Tags de l'article :

Octembre 30, 2015

Vivement que ça arrive ! <3

Les jeux vidéos finiront par nous garder en bonne santé à nous faire faire autant de sport !

Dans quelques années on verra "Pour votre santé il est conseillé de jouer aux jeux-vidéos 30 minutes par jour".

Imaginez des jeux Star Wars, Pokemon, Dragon Ball, etc. en réalité augmentée ?

Pourquoi aller au Laser Game quand on peut jouer à Call of Duty de chez soi avec ses potes en ligne dans une arène ?

Raaaaahhhhh

Optimiser son smartphone Android en quelques minutes

icon Tags de l'article : ,

Octembre 20, 2015
Salut à tous !

Aujourd'hui je voulais vous parler un peu d'Android. En effet, ce matin j'ai découvert, avec l'aide d'Alda, pourquoi mon smartphone Android (un Moto G, pour ceux que ça intéresse) était ultra lent depuis des mois.

A cause de Facebook !

Du coup j'en ai profité pour faire un peu le ménage sur mon smartphone et devinez quoi... Il est aujourd'hui 4x plus rapide qu'avant... Sans rire. Je redécouvre mon téléphone !

Je me suis donc dit que j'allais vous lister les quelques opérations effectuées pour arriver à ce résultat, parce que je suis comme ça ;)

Dans l'ordre :

  • Désinstaller l'application Facebook et l'application Messenger
  • Installer F-droid et passer par F-droid pour installer Face Slim
Face Slim est un client Facebook super light qui ressemble à ça :


Avant de voir la suite, saviez-vous que dans Paramètres -> Applications vous pouviez désactiver des applications préinstallées à l'aide d'un bouton Désactiver ? Petit exemple :

  • Désactiver de cette façon les applications suivantes : (sauf si vous les utilisez, évidemment)
Google Cloud Print
Clavier Google (remplacé par Swiftkey)
Google Play Films (remplacé par VLC)
Google Play Jeux
Google Play Kiosque
Google Play Livres
Google Play Musique
Agenda
Docs
Drive
Google+
Hangouts
Moteur de synthèse vocale Google
Motorola Migrate
Plug-in de service d'impression HP (WTF ?)
TalkBack
Traduction
Photos
Appareil photo (remplacé par Google Appareil Photo)
Chrome (remplacé par Firefox)

Et voilà ! Dans l'onglet "Désactivées", vous verrez même toutes les applications qui ne vous embêteront plus !

Vous n'avez plus qu'à redémarrer (au cas où, ce n'est pas obligatoire) et hop !

Ah et pour ceux qui ont rooté leur téléphone, je leur conseillerai fortement d'installer aussi App ops et AdAway (via F-Droid).

Bonne soirée à tous !

La souris ergonomique ? On s'y fait bien.

icon Tags de l'article : , , ,

Aout 05, 2015
EDIT : J'ai trouvé un modèle encore plus efficace et reposant que cette souris, pour moins cher . Je vous la recommande plutôt que l'autre. Elle fait un peu plus peur quand on la voit pour la première fois, mais à l'utilisation elle est bien plus agréable et reposante, et on peut utiliser le PC pendant des heures sans se fatiguer et sans douleurs. Ce qui n'était pas tout à fait le cas après quelques heures sur l'autre souris ergonomique. En bref, préférez celle là : https://www.amazon.fr/gp/product/B00W9MRBFY

Depuis quelques mois, il m'arrivait d'avoir mal au poignet après de trop longues sessions sur le PC (8h au boulot puis 6/7h sur des jeux... ça commence à faire).

Etant donné que je n'ai pas vraiment envie de me faire opérer du syndrome du canal carpien avant mes trente ans.... J'ai décidé d'acheter une souris ergonomique.

Si vous ne connaissez pas, il s'agit d'une souris qui se tient verticalement (un peu à la façon d'un joystick) et non pas horizontalement. Comme ceci :



La position, pour le poignet, est censée être plus naturelle et reposante.

J'ai donc décidé d'acheter celle-ci, qui me paraissait être un bon rapport qualité prix (13€ seulement !). Elle ressemble à ça :



Cela fait maintenant 2 semaines que j'en utilise deux, une chez moi, et une au travail.

Voici donc mes constatations après ces deux semaines :
  • Je n'ai plus mal au poignet
  • La position de la main est effectivement plus reposante et naturelle
  • Les premières heures on a tendance à s'empaler la main dessus (forcément, essayer de poser la main sur une souris qui n'est pas plate... ça ne marche pas bien)
  • Il m'a fallu environ 1 heure pour m'y habituer, 2 jours pour ne plus me planter la main dessus, et 1 semaine pour l'utiliser plusieurs heures sans même réaliser que j'utilise une souris différente de d'habitude
  • J'ai eu un peu de mal au début pour ramener la main sur le clavier (il faut forcément plus la lever pour passer par dessus la souris), mais aujourd'hui je ne fais même plus attention
  • Je suis impressionné par la qualité de la souris pour ce prix
  • Mes collègues font une tête bizarre quand ils veulent utiliser ma souris pour la première fois
  • J'ai eu un peu de mal avec le clic molette au début, car il est un peu dur. J'ai commandé un autre modèle identique, celui-là, qui n'a pas ce défaut.
  • Cependant j'ai toujours un peu de mal dans les jeux. La précision et la prise en main sont moins parfaites que celle de mon ancienne souris de gamer (G9x). Du coup il m'arrive parfois de rater des sorts/tirs dans les jeux. On verra sur le long terme si l'habitude permet de corriger ça.

Les + :
  • On s'y habitue vite au final
  • On n'a plus mal au poignet
  • La position de la main est plus reposante
  • Le prix, plus qu'abordable

Les - :
  • Pas génial pour les jeux, la prise en main et la sensibilité ne sont pas faites pour

Au final je suis très content de mon achat, j'espère que je finirais par m'y habituer complètement.

Si vous aussi vous avez tendance à avoir mal au poignet après de trop longues sessions d'ordinateur, je ne peux que vous recommander d'en acheter une aussi. A 15 euros ça vaut vraiment le coup d'essayer.

Enfin, si vous avez des questions... N'hésitez pas !

Bonne journée !

Je le précise, cet article n'est absolument pas sponsorisé. J'avais juste envie de partager mon expérience d'utilisation d'une souris ergonomique.

Adieu les commentaires

icon Tags de l'article :

Juin 10, 2015


Bon, à mon tour j'ai décidé de couper les commentaire sur mes différents blogs et sites.

Pourquoi ?

Parce qu'aujourd'hui, la majorité des commentaires publiés ne sont que des insultes, des réponses à ces insultes, des trolls ou enfin du spam pour améliorer le référencement de sites sans lien avec l'article.

Je suis un peu triste d'en arriver là, mais je me dis que je prendrai surement bien plus plaisir à les lires éventuels mails que je recevrait plutôt que les commentaires insultants que je m'embête à supprimer chaque jour.

En bref, si vous voulez réagir, répondre, ou tout simplement me contacter... Vous savez quoi faire !

Bonne soirée à tous !

image